La Trôle : le 14 mai à La Bonne Graine

La trôle, c'est quoi ?

C’est un mot qui n’est pas très engagent : « Trôle ». Derrière se cache pourtant des décennies de tradition artisanale bien parisienne.

Les ouvrier·e·s des ateliers de fabrication de mobiliers ont vu leur travail impacté par l’essor industriel pendant le 19ème siècle. Cette modification du marché, du mode de consommation, a rebattu les cartes et il a bien fallu chercher des client·e·s autrement.

Certain·e·s optent pour le colportage : Les ouvriers achètent à crédit du bois ou se fournissent dans les chutes des ateliers, fabriquent rapidement une ou plusieurs pièces qu’ils vont directement proposer à la vente en porte à porte auprès des marchand·e·s mais aussi des habitant·e·s du quartier. Si les pièces ne se vendent pas, après ce premier tour du voisinage et des marchand·e·s, il était d’usage d’aller les mettre en vente directement sur la voie publique et c’est plus particulièrement au coin de la rue de Charonne ou en haut de la rue Traversière que l’on retrouve notre Trôle.

Et là, la loi du marché fait son œuvre : plus le temps passe et plus les prix baissent, afin de pouvoir rapidement rembourser le crédit contracté auprès des marchands de bois ou autres fournisseurs. On trouve encore aujourd’hui au 55 de la rue Traversière, l’entrée de l’ancien passage de la Trôle, relique de cette ancienne pratique.

Ça, c’est l’histoire ancienne, les origines. Mais aujourd’hui qu’en est-il ?

 

Les brocantes et les ventes réglementées ont remplacé le colportage (finalement, il est assez peu pratique de se balader dans tout Paris une armoire à glace sur le dos). Les différents syndicats ont demandé et obtenu la réglementation de ces ventes qui étaient accusées de faire baisser les prix du marché et de la main d’œuvre, alors qu’elles en étaient aussi une conséquence.

Ce type de commerce, le colportage, fonctionnait de concert avec le travail à la pièce qui lui, a mis plus longtemps à disparaître. Ce travail de « piécard », comme on l’entend encore parfois aujourd’hui, impliquait une grande précarité pour les ouvrier·e·s. Un fonctionnement toujours sur la brèche, dans l’urgence de trouver un travail pour la journée, de vendre pour rembourser les matériaux à crédit et espérer gagner de quoi subsister.

Mais on entend encore quelques fois le terme de Trôle résonner dans le 11ème arrondissement pour évoquer les ventes de produits manufacturés et artisanaux.

14 mai 2022

Et bien à La Bonne Graine et plus précisément avec La Main de La Bonne Graine (l’association des élèves), on va chambouler un peu cette vieille tradition pour en faire une journée festive !

Notez bien la date dans vos agendas, ça se passe le 14 mai !

Au programme : Une exposition de photos anciennes, des artisans du quartier, une conférence sur l’histoire de La Bonne Graine, des jeux, une buvette, et surtout, une vente de meubles et de pièces de bois, coupons de tissus, cadres…

En 156 ans d’existence, dont 28 dans les locaux actuels, on en a accumulé des choses!

C’est le moment de venir faire votre marché pour alimenter vos ateliers et peut-être même vous meubler. Tout sera à petit prix. Tous les ateliers seront ouverts et, pour la première Trôle de l’histoire de La Bonne Graine, il y aura aussi une tombola, alors venez tenter votre chance!

L’idée est de venir passer une bonne journée tout en se replongeant dans l’artisanat du 19ème siècle.

Programme

10h30 à 19h

Accès libre à tou·te·s pour la vente.

Tous les ateliers sont ouverts!

 

15h

Conférence par Pascal Payen-Appenzeller,

« L’histoire de La Bonne Graine »

 

 

18h

Tirage au sort de la tombola.

 

 

Toute la journée

Exposition de photos argentique dans le hall avec l’association de Photographes parisiens, jeux, stand photo, buvette…

Accès par le métro Charonne, ligne 9

Horaires :

Le lundi de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h

Du mardi au vendredi de 8h00 à 12h et de 13h à 17h15.

École d’ameublement de Paris

La Bonne Graine

200bis, boulevard Voltaire

75011 Paris

Pour nous joindre :

01 43 72 22 88

1 pour l’apprentissage

2 pour la reconversion

3 pour la comptabilité

La certification qualité a été délivrée au titre des catégories d’actions suivantes :
ACTIONS DE FORMATION

CENTRE DE FORMATION D’APPRENTI·E·S