Attention : le non-port du masque est rendu obligatoire par une étape ponctuelle et limitée dans le temps, mais la distance permet des conditions sanitaires optimales pour chacun·e.

Exercice de gravé dit "paillé".

La dorure, un métier pour moi ?

Le·la doreur·euse ornemaniste a pour mission d’effectuer des travaux de dorure à la feuille, sur bois ou d'autres supports. Il·elle doit préparer et apprêter (moulages et gravés) ces supports avant de pouvoir y poser la feuille d'or, de cuivre ou d'argent.

Il·elle s’occupe de la reparure (restitution des détails du relief en fonction de leurs styles). Il·elle dore à la feuille, à la "détrempe" ou au "mordant". Il·elle s’occupe de la finition (brunissage, matage, patine, vernissage…).

La dorure est un métier qui peut s’avérer physique, surtout lors des chantiers, fréquents dans ce domaine. Ce métier nécessite minutie, calme et patience. Il faut savoir travailler sur des volumes, avoir une grande sensibilité artistique et un esprit créatif. Nous vous aiderons à développer votre œil mais aussi votre intérêt pour l'histoire et le patrimoine. Le travail ne se faisant pas toujours à l'atelier, vous serez potentiellement amené·e·s à collaborer avec d'autres corps de métier sur les chantiers, mais aussi avec des professionnels de l'encadrement lors de restaurations de cadres par exemple.

Entre la pensée et l'objet, il y a le dessin.

Moulage de la main de M. Martina ancien formateur de l'école. Dorure à la feuille.

Une formation en alternance, le choix d'une professionnalisation dès le commencement.


Depuis toujours, La Bonne Graine est une école liée aux entreprises, et forme par l'alternance. A ses débuts, les cours sont un complément de la pratique en entreprise, le soir après la journée de travail. Au fil des années, la formule évolue, toujours dans le souci de s'adapter aux besoins des professionnels.
Lorsque l'idée de former des adultes dans un nouveau métier a germé, nous avons souhaité conserver ce lien, avec les entreprises, qui fonde notre identité.
Votre formation sera donc composée de 11 sessions de cours entrecoupées de temps dédiés aux stages.
Vous pourrez donc confronter directement les connaissances que vous allez acquérir à l'école sur le terrain.
Cette confrontation avec la réalité du marché vous permettra de découvrir la variété de la clientèle, des domaines d'applications... mais aussi - et surtout - de vous constituer un réseau professionnel.

 

 

"La dorure, c'est 5 métiers en 1 : l'apprêt, la gravure, le moulage, la reparure et la dorure."

Philippe Cazé

Moulage en plâtre de style Art Déco, exercice de reparure.

Pour découvrir l'équipe pédagogique et en apprendre plus sur la formation, montez le son et écoutez notre podcast !

Vous venez d'entendre  :

M. Philippe Cazé, doreur, formateur en atelier et en technologie, restaurateur des Musées de France habilité par l'Institut National du Patrimoine depuis 2007

Mme Nathalie Le Floch, doreuse et formatrice en histoire des styles et en dessin d'art

Mme Lucie Teneur, tapissière en siège et responsable des formations de reconversion

Mme Anne Theveny, tapissière en siège, formatrice en histoire des styles et chargée de communication

 

 

Découvrez le travail de Christine Avenet, diplômée en 2016

©Atelier Anne Thisse

Pierre d'agathe, pinceau "mouilleux", couteau à dorer, palette à dorer, et pinceaux "appuyeux".

Après la formation, les chiffres pour la promotion 2020

Reprise de l’activité pré-formation

80%

Travaille dans un

atelier  20%

Le déroulement d'une année de reconversion

 

Planning

Sujet du CAP 2020. Effet de mat et de bruni, moulage, gravé.

Fers à reparer .

Moule au souffre et empreinte au "gros blanc"

Programme

Tél : 01 43 72 22 88

  • # 1 pour l'apprentissage
  • # 2 pour la reconversion
  • # 3 pour le secrétariat

 

Horaires :

du Lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h30

École d’ameublement de Paris - La Bonne Graine

200 Bis Boulevard Voltaire

75011 Paris

 

Métro : Charonne (Ligne 9)